Mots-clefs

, , , , , , , , ,

Philippe Coulau, candidat UDB à Lannion - Paimpol, avec Sylvie Toupin, suppléante

Philippe Coulau, candidat UDB à Lannion – Paimpol, avec Sylvie Toupin, suppléante

Philippe Coulau (UDB). «Pour le renforcement du pays». S’appuyant sur une longue carrière politique locale, Philippe Coulau, a l’intention de faire entendre la voix del’UDB dans la5ecirconscription. Un territoire qu’il connaît bien pour y avoir travaillé à l’Ouest comme à l’Est.

Philippe Coulau, candidat UDB Lannion - Paimpol

Plus de trente ans de militantisme, un ancrage tous azimuts dans la vie associative: Philippe Coulau, 61 ans, reprend son bâton de candidat aux législatives. En 2007, il roulait déjà pour l’Union démocratique bretonne (dont il est toujours le trésorier national) et avait récolté 2,23% des suffrages. De ses années à la Jeunesse ouvrière chrétienne (il se définit volontiers comme chrétien de gauche), de ses premières prises de consciences politiques contre la guerre du Vietnam, de son engagement de trente ans à la CFDT, Philippe Coulau a conservé des convictions et de la persévérance. Convictions qu’il a mises au service de multiples causes: adhérent à la Ligue des Droits de l’Homme, membre fondateur du collectif de soutien aux sans papiers de Lannion Trégor-Goëlo, président de l’association Clima (antinucléaire)…
Organiser un territoire
L’ancien Plouézécain de Paris, revenu au pays en 1972, fut cadre supérieur à La Poste, à Saint-Brieuc puis à Lannion, et s’est fortement investi dans la vie de sa commune, dont il fut maire de 1991 à 1995. Adjoint au maire depuis 2008, il est aussi vice-président de la communauté de communes de Paimpol-Goëlo, chargé de l’espace et de l’habitat, et membre du comité de programmation des contrats de pays avec l’Europe. «C’est là que passent tous les projets pour le Trégor-Goëlo, soit 75% du territoire de la circonscription. Organiser un territoire, c’est ce qui me passionne. C’est du concret». Vice-président du syndicat mixte du Schéma de cohésion territoriale (Scot) Trégor-Goëlo, il plaide pour un territoire plus fort: «L’UDB milite pour le renforcement du pays. Ça passe par la mise en place d’un seul Scot et la création d’un pays Guingamp-Paimpol-Lannion».
Vers une régionalisation plus forte
Très vert – l’homme a souvent fait liste commune avec ses amis écolos – il soutient donc les projets d’hydroliennes de Bréhat et d’éoliennes à Saint-Quay-Portrieux. «On nous a souvent pris pour des doux rêveurs mais on n’avait pas forcément tort, « entre la bougie et le nucléaire, il y a l’intelligence »». Enfin en tant qu’autonomiste (et ce n’est évidemment pas un gros mot pour l’homme de l’UDB), Philippe Coulau est pour une régionalisation plus forte. «La décentralisation va se poursuivre, se félicite-t-il. Plus les décisions sont prises au plus près des gens plus elles sont efficaces».

  • Marie-Hélène Clain
Philippe Coulau, candidat UDB Lannion - Paimpol

• • •

Consultez mon blog • Mes engagements • Réunions publiques

Retrouvez-moi sur Facebook

Publicités