Mots-clefs

, , , , , , , , , , , ,

Thierry Stiefvater, candidat à Saint-Brieuc pour les législatives 2012, avec Maryse Laurent, suppléante

Thierry Stiefvater, candidat à Saint-Brieuc pour les législatives 2012, avec Maryse Laurent, suppléante

Thierry Stiefvater se félicite de la volonté affichée par la Région et le consortium chargé du projet d’éolien offshore en Baie de Saint-Brieuc, de créer des emplois directs en Bretagne. C’est un projet pour lequel il s’est manifesté dès que la création du parc éolien de Saint-Brieuc a été octroyée au consortium Iberdrola-Areva.

Cette volonté affichée doit néanmoins se transformer en réalité pour les entreprises bretonnes et celles du pays de Saint-Brieuc. Thierry Stiefvater demande à ce que le consortium s’engage de manière formelle à ce que le marché de la sous-traitance, soit en priorité attribué, à prestations et coûts égaux, à des entreprises bretonnes.

Pour l’Union démocratique bretonne, il faut en effet agir pour que notre territoire bénéficie au maximum des retombées économiques de ce projet. Il s’agit de créer de l’emploi localement, pour vivre et travailler au pays… la Bretagne n’est pas un camp de vacances ou de résidences secondaires !

A travers cette revendication, l’enjeu que Thierry Stiefvater défend, c’est la création d’une filière industrielle bretonne des énergies renouvelables. L’éolien doit en faire partie, comme l’hydrolien, le solaire, la biomasse… une Bretagne laboratoire du développement durable, voilà un projet d’avenir !

• • •

Mon clip de campagne

• Consultez mon blogLe candidat du « triple E » • Mon programme

Retrouvez-moi sur Facebook

RÉUNIONS PUBLIQUES

Publicités