Étiquettes

, , , , , , , , , , , ,

Thierry Stiefvater, candidat à Saint-Brieuc pour les législatives 2012, avec Maryse Laurent, suppléante

Thierry Stiefvater, candidat à Saint-Brieuc pour les législatives 2012, avec Maryse Laurent, suppléante

L'UDB courant à Pordic le km 477 de la Redadeg lundi 14 maiAr Redadeg, course de relais de 1 500 km sur toute la Bretagne pour la promotion de la langue bretonne, est passée par le Pays de Saint-Brieuc le lundi 14 mai.

L’Union démocratique bretonne du Pays de Saint-Brieuc a acheté en son nom propre le km 477 à Pordic, au départ de la rue des Grands Clos. Le témoin a ensuite été donné à Thierry Stiefvater qui courait quant à lui au nom de la Mairie de Pordic qui a acheté les km 478 et 479.

Thierry Stiefvater ne s’est toutefois pas contenter de courir ces 2 km, puisque c’est au total 11 km qu’il a parcouru, de son chef, jusqu’à la place de la Résistance sur le port du Légué à Plérin où était organisé un fest-noz pour l’occasion. Sur le Pays de Saint-Brieuc, de nombreux sympathisants UDB ont également participé à la Redadeg, dont Pascal Laporte, Conseiller municipal de Plérin sur les km  483 et 484.

Pour cette édition 2012 de la Redadeg, l’Union démocratique bretonne a au final acheté quasiment un marathon, soit l’équivalent d’une subvention de 4.200 €. Cet investissement est à la hauteur de la volonté qu’a l’UDB de voir la langue bretonne se développer tant à l’école que dans la vie sociale, à la hauteur de l’espoir d’une ratification rapide de la Charte européenne des langues minorisées, à  la  hauteur de l’espoir d’une télévision régionale publique bilingue émettant sur les cinq départements, sur le modèle de Via Stella en Corse.

• • •

Le candidat du « triple E » • Consultez mon blog • Mes engagements

Retrouvez-moi sur Facebook

RÉUNIONS PUBLIQUES

Publicités