Étiquettes

, , ,

A partir de cette semaine, les télévisions et les radios doivent respecter une égalité du temps de parole des plus strictes entre les candidats ayant été adoubés par 500 maires. Le CSA veille! C’est pourtant une règle de tartuffe tant on sait qu’elle est biaisée.

« Actuellement, nous explique le Télégramme du jour, ils [les candidats] sont soumis à l’équité, une notion basée sur la représentativité aux dernières élections, les enquêtes d’opinion et la dynamique de campagne ». Autrement dit, plus tu es crédité dans les sondages, plus tu passes à la télévision… et donc plus tu es crédité dans les sondages…

La règle est malheureusement à l’image du président actuel: elle reproduit les inégalités! Lors des élections cantonales, j’ai pu constater que n’étaient considérés comme crédibles que ceux qui faisaient les gros titres des journaux.

L’UDB n’a pas de candidat à l’élection Présidentielles. Nous partons donc avec un handicap pour cette campagne législative. Mais nous avons des militants sur la circonscription et nous serons heureux de venir à votre rencontre. N’hésitez pas à faire de même…

Valérie Coussinet

Publicités