Étiquettes

, , , , , , , ,

Anne-Marie KervernLes militants de la paix étaient présents : Université européenne de la paix, Mouvement de la paix, ligue des Droits de l’homme…

Cette projection à Brest était un geste très politique pour commémorer le cessez-le-feu du 19 mars 1962, et dire que cette guerre fut une trahison des valeurs de la République : la liberté trahie par la négation du droit à l’autodétermination, l’égalité trahie par le code de l’indigénat, la fraternité trahie par la torture, celle-là même que les nazis avaient pratiquée contre les résistants français quelques années auparavant.

« Avoir 20 ans dans les Aurès », du cinéaste breton René Vautier, est un film dont on sort avec la conviction qu’il n’y a pas de guerre propre.

• • •

Pour une rupture démocratique

Consultez mon blog

Retrouvez-moi sur Facebook

Réunion publique le 20 mars

Advertisements