Étiquettes

, , , , , , , , , ,

Trop c’est trop ! Combien faudra-t-il de suicides pour faire comprendre à La Poste que son management est délirant, inhumain ?

Les licenciements, les dégraissages massifs organisés par la direction de La Poste au nom de la rentabilité ne sont pas acceptables. La casse d’un service public ne l’est pas plus.

A Saint-Brieuc comme ailleurs, il faut se mobiliser pour que cessent ces pratiques. La suppression de 3,5 postes de travail prévue par la direction est symptomatique de la casse sociale organisée et de la détérioration des conditions de travail des postiers qui en découle.

Le jeudi 15 mars, l’UDB était présente pour soutenir les salariés de La Poste qui exprimaient leur mécontentement Place de la Résistance à Saint-Brieuc.

Par leur mobilisation, les militants de l’UDB ont également souhaité témoigner de leur solidarité envers la salariée de la poste centrale de Saint-Brieuc, victime le 8 mars dernier, d’une violente agression verbale de son directeur parce qu’elle portait un t-shirt sur lequel était écrit « non aux suppressions de postes ».

Un exemple parmi tant d’autres de pratiques managériales déplorables qui contribuent à broyer les salariés de La Poste.

• • •

Consultez mon blog

Retrouvez-moi sur Facebook

Advertisements