Mots-clefs

, , , , , , , ,

Ouest-France du 14 mars 2012.

Le candidat UDB part du principe qu’il a un déficit de notoriété. Alors il démarre sa campagne avant les autres.

Elle tient à ce qu’on l’appelle mademoiselle. Émilie Dabo a 27 ans. Elle était militante à l’UDB avant de devenir adhérente et d’être aujourd’hui la suppléante du candidat Yann Syz. « Cette décision s’est prise naturellement. Elle est liée à mes idées de gauche et bretonnante », explique-t-elle. Émilie Dabo fait également partie du groupe de travail qui a planché sur la jeunesse en Bretagne. « Je veux exploiter le travail fait par ce groupe », poursuit le candidat.

Sans plus attendre, le candidat de l’UDB et sa suppléante vont démarrer la campagne.« Je considère qu’un adjoint au maire est connu de 10 % de la population. J’ai donc un déficit de notoriété. Pour rattraper le retard, il vaut mieux que je commence avant », explique-t-il. Le 27 mars prochain, une première réunion devrait avoir lieu pour aborder notamment les thèmes qu’il veut défendre, à savoir la justice sociale, l’écologie et les atouts de la Bretagne. « Il est temps de démarrer les actions publiques pour que la législative commence à irriguer la politique locale. »

Contact : syz2012@udb-bzh.net et sur le blog : udb-bzh.net/yann-syz

• • •

Pourquoi je suis candidat ?

Consultez mon blog

Retrouvez-moi sur Facebook

Publicités