Étiquettes

, , , , , , , , , ,

Le Télégramme du 23 décembre 2011 (lien).

Le candidat de l’Union démocratique bretonne, dans la circonscription de Saint-Brieuc, pour les prochaines élections législatives, sera Thierry Stiefvater. Originaire d’Alsace, il est aujourd’hui professeur de gestion commerciale et d’économie au lycée Jean-Moulin, à Saint-Brieuc. Membre de l’UDB depuis 16 ans, Thierry Stiefvater est adjoint à la culture et au développement durable de Pordic depuis 2008. Choisi à l’unanimité pour être le candidat du parti régionaliste, il bénéficiera des conseils avisés de Robert Pédron, l’autre candidat à la candidature et futur directeur de campagne.
Thierry Stiefvater dans le Télégramme du 23 décembre 2011.
Une grande place au pouvoir régional 

Thierry Stiefvater fait d’ores et déjà reposer sa campagne à venir sur plusieurs idées fortes. «Nous nous basons sur un modèle politique qui laisse une grande place au pouvoir régional. La technocratie paralyse les initiatives des territoires. Notre volonté sera de développer des emplois et de protéger l’environnement.» Proches des écologistes, les militants de l’UDB «appellent à voter pour Éva Joly au premier tour de l’élection présidentielle», précise Robert Pédron. «Nous souhaitons obtenir plus de moyens pour développer les énergies renouvelables localement, ajoute Thierry Stiefvater. L’Écosse produit 50% de son énergie de façon durable, pourquoi pas nous?» Désormais investi, Thierry Stiefvater envisage de faire de cette campagne «un moment d’échange avec la population» et une occasion de «consolider le parti».


Advertisements