Tags

, , , , , , , , , , , ,

Thierry Stiefvater, candidat à Saint-Brieuc pour les législatives 2012, avec Maryse Laurent, suppléante

Thierry Stiefvater, candidat à Saint-Brieuc pour les législatives 2012, avec Maryse Laurent, suppléante

Pour voir le Clip de campagne de Thierry Stiefvater candidat UDB avec soutien EELV à Saint-Brieuc

Contre la finance débridée et la démocratie corsetée, je me présente face à vous comme le candidat du triple E  : pour l’Emploi, l’Écologie, l’Émancipation.

Pour l’emploi et pouvoir vivre et travailler au pays

Je milite pour une relocalisation de l’activité économique afin d’ancrer l’industrie dans les territoires, car l’emploi, c’est la première des libertés. Pour une économie solidaire, je veux développer la Responsabilité sociale de l’Entreprise.

La justice sociale, c’est un impôt juste qui redistribue les richesses, pour garantir l’accès à l’éducation, à la santé et au logement, car chacun a droit à sa dignité. C’est aussi limiter les salaires indécents des patrons du CAC 40 et engager une réelle lutte contre l’évasion fiscale. Il faut transférer les subventions d’État, aux multinationales dont les bénéfices se comptent en milliards d’euros (par exemple, TOTAL), vers les PME-PMI, vectrices de lien social et d’emplois locaux.

La justice sociale, c’est aussi la revalorisation des bas salaires et des minima sociaux… et c’est aussi permettre à notre jeunesse de bénéficier d’une formation ouvrant la voie d’une réelle insertion professionnelle.

Avec une économie écologiste et une agriculture soutenable, je veux engager une réelle transition énergétique génératrice d’emplois durables. Dans les secteurs de l’amélioration énergétique des logements et celui des énergies renouvelables, il y a un gisement de plusieurs milliers d’emplois non délocalisables qui peuvent être créés en Bretagne.

Pour l’écologie solidaire et préserver l’environnement

Aujourd’hui, le libéralisme épuise les hommes comme la planète : améliorons les conditions d’existence en diminuant les dépenses d’énergies (transport, chauffage, logement). Développons davantage les circuits courts de distribution, afin de réduire l’empreinte écologique des transports d’humains et de marchandises. Fermons l’aéroport de Saint-Brieuc qui avec 2700 passagers par an, coûte 2000€ par jour !

La sortie progressive du nucléaire doit s’accompagner d’un développement rationnel des énergies alternatives, comme l’éolien offshore en Baie de Saint-Brieuc que je défends. Si l’Europe doit instaurer une taxe carbone, c’est au niveau local que la notion « d’économie écologiste » prendra tout son sens.

Contre une France des pollutions, nous voulons une eau de qualité pour tous, une agriculture soutenable pour une alimentation saine, une politique maritime ambitieuse et respectueuse des ressources de la mer. Instaurons une fiscalité nationale qui favorise la consommation populaire et écologique avec une TVA réduite sur les produits alimentaires biologiques et les matériaux de construction écologique.

Pour l’émancipation des Régions et des citoyens

Je veux plus de responsabilité locale et d’autonomie dans la définition et la conduite des politiques publiques. Cela passe par une vraie régionalisation grâce à une 6ème République instaurant des régions fortes et autonomes en capacité d’accompagner les initiatives locales créatrices d’emplois, de reconstruire les solidarités et d’organiser les services publics de proximité.

L’émancipation des régions trouvera sa force dans une Europe fédérale des peuples et des régions, car c’est la seule alternative pour lutter contre les dérives de la mondialisation libérale, réguler la finance et engager une véritable politique industrielle, fiscale et sociale européenne.

L’émancipation, c’est aussi le moyen de défendre la culture et les langues de Bretagne, de réunifier la Bretagne grâce au rattachement de la Loire-Atlantique.

L’émancipation pour tous, c’est lutter contre toute forme de discrimination basée sur le genre, l’orientation sexuelle, l’âge, la religion, la culture ou l’origine ethnique. Je défends la reconnaissance du droit au mariage pour les homosexuels, le respect du droit d’asile politique, ainsi que l’instauration de sanctions pénales aux employeurs instaurant des inégalités salariales entre leurs employés féminins et masculins.

Thierry Stiefvater

• • •

Le candidat du "triple E" • Consultez mon blog • Mes engagements

Retrouvez-moi sur Facebook

About these ads